Savoir définir les missions du cabinet de conseil et recrutement

4 min read

Après une mûre réflexion, vous avez finalement pris l’initiative de recourir à un cabinet de conseil et recrutement pour trouver le futur employé idéal. Lors du premier rendez-vous, le cabinet identifiera les besoins de votre entreprise, qui est une étape importante dans le processus de recrutement. Ainsi, vous avez intérêt à vous faire comprendre et savoir définir la mission du cabinet.

Bien se faire comprendre par le consultant

Bien que le monde du marché de l’emploi ne soit plus un secret pour un cabinet de conseil et recrutement, il est toujours nécessaire de lui communiquer votre culture d’entreprise, votre activité ainsi que votre métier. Profitez de votre premier échange avec le consultant du cabinet pour parler de vos valeurs. N’oubliez pas qu’il sera chargé de représenter votre entreprise auprès des candidats.  Il en va donc de l’image de votre firme.

N’hésitez pas à lui parler de vos attentes et définissez vos critères sur le profil, la rémunération et les avantages à accorder aux candidats. Un autre point tout aussi important, veillez à ce que votre cabinet ne fait preuve d’actes discriminatoires ou va à l’encontre de l’éthique professionnelle au cours de sa mission.

Savoir définir la mission du cabinet

Plusieurs points doivent être soulevés par le cabinet avant d’intervenir dans le processus de recrutement. Pour réussir à mener ses missions, il doit connaître :

  • la situation de votre entreprise,
  • le projet de votre entreprise,
  • et les compétences qui sont requises pour occuper le poste.

Ainsi, la communication de toutes ces informations est nécessaire pour assurer le bon déroulement de toutes les étapes de recrutement. Et cela doit se faire au début de la collaboration. C’est d’ailleurs le moment idéal pour déterminer le poste avec les acteurs des ressources humaines et le consultant du cabinet.

Lors de cette réunion, vous pouvez expliquer de façon claire vos attentes ainsi que vos besoins au consultant. Pareillement, vous devez préciser les missions principales du futur employé, sa place dans la hiérarchie, le choix du contrat et tous autres les éléments qui intéressent le poste à pourvoir.

Prêtez une oreille attentive aux conseils de votre consultant. En tant qu’experte en recrutement, ses propos peuvent être de grandes utilités. Déterminer également les étapes sur lesquelles il devra intervenir. En effet, son intervention peut être limitée à la phase du « sourcing ». Vous pouvez par la suite vous charger de la suite du processus de recrutement, c’est-à-dire les entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *