Ramener sa voiture depuis les États-Unis : comment faire ?

5 min read

Le chiffre de ventes des véhicules neufs a connu une baisse importante depuis le début de la crise sanitaire que ce soit en Europe ou aux États-Unis. Cependant, l’envie d’acheter et de se faire plaisir ne s’est pas dissipée chez les automobilistes. Si certains sont attirés par les marques classiques américaines, d’autres se penchent plutôt vers les voitures plus rares et exclusives.

S’adresser à un spécialiste de l’import

Importer une voiture des États-Unis relève des compétences d’un importateur voitures américaines qui est un vrai professionnel en mesure de se charger des démarches liées au transit de cette envergure. L’importation est, en effet, un secteur soumis aux législations nationales et internationales rigoureuses sur les droits douaniers et d’unités de transports établis dans la Convention de Kyoto Révisée (CKR).

Il reste même incontournable de passer par un courtier auto professionnel et agréé dans certains pays comme Les États-Unis. Il sera aussi en mesure de vous obtenir un contrat sans taxe à la TVA.

Un spécialiste de l’import propose aussi des services de proximité pour les acheteurs lointains, dont des prestations d’importation de voitures de toutes tailles et de courtage auto multi-domaines (procédures de rapatriements, dédouanement, etc.).

La gestion du transit douanier international : une tâche complexe

En matière d’importation et de transports multimodaux à l’échelle internationale, les missions d’un courtier auto présentent quelques similitudes avec celles d’un courtier en douane.

Tous deux simplifient les démarches d’exportation/importation et proposent des prestations de services logistiques généraux de sécurisation et de coordination du transport. Ils s’occupent aussi du regroupement des pièces indispensables au dédouanement des marchandises et de leur livraison.

Pour l’importation d’une voiture depuis les États-Unis, l’intervention d’un courtier en douane est indispensable étant donné que le passage d’un véhicule rapatrié des US en douane est à la fois sensible et compliqué. Il sera en mesure de traiter les démarches d’entrée et connaît toutes les modalités d’admissibilité, d’estimation de taxes et de coûts sur les marchandises importées.

Quid de l’homologation d’un véhicule provenant des États-Unis ?

Dès que la voiture US sera livrée, ce sera au client de prendre en main les démarches d’homologation française. Pour ce faire, vous devriez monter un dossier technique, procéder aux demandes de différentes attestations, faire des tests par l’UTAC, réaliser la mise en conformité du véhicule, effectuer un contrôle, etc. Une fois toutes ces démarches effectuées, vous obtiendrez la carte grise française.

À noter qu’il est possible de se décharger de cette lourde procédure d’homologation en faisant appel aux services d’un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *